""
Billetterie
Møme
Scène du Rocher - 23h30
vendredi 26 mai 2017
< retour

Entre deux sessions de surf en Australie, le producteur Møme composait.
Depuis son van transformé en home-studio avec lequel il a arpenté les côtes du pays, il a donné naissance à la chillwave qui conquiert progressivement la France, son pays.

Avec l'EP « Aloha », le Niçois affirme son attachement à cette musique, directement influencée par les artistes du label australien Future Classic tels que Flume ou Chet Faker.
Møme a 26 ans. Avant de sortir son premier EP, « Eclipse », en 2014, il officiait dans un groupe de rock, à la guitare. Si l'instrument ne le quitte toujours pas, le travail de composition qu'il effectuait dans cette formation l'a progressivement orienté vers les machines, les logiciels dédiés à la prod et les synthés. Le projet Møme est né et ne cesse de grandir depuis.


Le titre Cyclope, issu du second EP « Cosmopolitan » (2015) ainsi que le clip qui l'accompagne, l'ont révélé à la presse spécialisée. Avec « Aloha », Møme continue sur sa dynamique créatrice. Parti parfaire son alias en Australie en novembre 2015, il y a rencontré d'autres producteurs, des chanteurs et chanteuses dont les voix ornent ses titres. Et ce toujours dans son van. Au pays de Future Classic, l'immensité et le fait de sortir de son confort ont été de vrais points d'appui pour composer. C'est bien le fait de se perdre dans le pays qui façonne la chillwave de Møme. « Aloha » en est la preuve, aérien, parfois beat, recouvert de la voix presque soul de l'Australienne Merryn Jeann.


Mais il faut parfois quitter le van et savoir se poser. Pour finaliser ses titres, Møme s'est arrêté de rouler. Depuis mai 2016 il est revenu en France pour un travail de studio nécessaire à l'éclosion de son futur album. C'est ensuite pour assurer les dates de sa tournée française qu'il se remettra à sillonner les routes, hors du confort qu'il aime tant quitter, matériel ou musical.


Le jazz, la French Touch, les guitaristes comme John Butler... En dehors de Møme, l'univers musical de Jérémy Souillart est très large. Une ouverture à laquelle sa formation en conservatoire pour piano à Nice et son amour pour la
guitare ont sûrement contribué. Peu étonnant de retrouver alors dans sa musique des sonorités si soignées et surprenantes.

Issu de la communauté Soundcloud, désormais accompagné par le label DDM Recordings, Jérémy s'est tout naturellement ouvert à un nombre de sons incalculables, que ses voyages et son van ont achevé de rassembler en un seul projet : Møme. Paré au voyage.